Navigation – Plan du site

Avant-propos

Jean-Louis Brau
p. 7-8

Texte intégral

1Ce numéro 10 des Cahiers de Narratologie contient les actes du 6e colloque international organisé à Nice les 6, 7 et 8 avril 2000 par le C.N.A. sur La voix narrative. Nous pensions qu'un tel thème intéresserait bon nombre de chercheurs et nos attentes n'ont pas été déçues. En effet, nous avons reçu du monde entier cent-vingt-six propositions de communications dont quatre-vingt-trois ont finalement été retenues par notre comité de lecture, nombre déjà très important qui a posé à l'équipe organisatrice d'épineux problèmes de regroupement thématique et de répartition horaire. Mais, comme abondance de biens ne nuit pas, tous les membres du C.N.A. : Gérard Lavergne, Fabrice Parisot, Béatrice Bloch, Alain Tassel, Marc Moser, Christine Di Benedetto, Norbert Pastor, Jean-Paul Aubert, Géraldine Puccini, Michel Cassac, Daniel Urrutia et moi-même, réunis autour de Marc Marti, cheville ouvrière de l'équipe, ont participé avec enthousiasme à l'organisation complexe d'un colloque de cette importance.

2Après les passionnantes conférences plénières données par Mieke Bal, Philippe Hamon, et Christian Boix, qui nous ont fait l'honneur de présider chacune des trois journées, les communications ont été réparties en trois ateliers simultanés. Un premier groupe de communications était centré sur des problèmes théoriques aussi captivants que ceux de la voix de l'auteur, du lecteur, du traducteur ou de la raison dans le récit fantastique, ou encore ceux des enjeux de la narration omnisciente. D'autres chercheurs ont traité les thèmes de la polyphonie narrative, de l'ambiguïté de la voix narrative, des problèmes que cette dernière pose dans l'autobiographie, la poésie, la peinture, la musique, le cinéma. Si le gros des communications a porté sur la littérature contemporaine, de Kafka, Camus, Giono, Malraux, Beckett, Conrad à Cortazar, Kundera, Ben Jelloun, Rushdie, Brookner, en passant par Duras, Le Clézio, Simon, Derrida, Rulfo, Vargas Llosa et bien d'autres, l'Antiquité, le Moyen-âge et les 18e et 19e siècles n'ont pas été oubliés. Au total, c'est une somme impressionnante d'analyses de la voix narrative qui sont présentées ici et qui ont donné lieu à de fructueux débats. Le colloque a été clôturé par une table ronde présidée par Vincent Jouve et qui a réuni tous les participants dans la magnifique salle du Centre Universitaire Méditerranéen pour dresser un rapide bilan et ouvrir des perspectives pour l'avenir, mais un incident technique nous a malheureusement privés de l'enregistrement de cette table ronde.

3Ce 6e colloque international, d'une grande richesse scientifique dont témoignent ces deux volumes d'actes, a pu être organisé par l'équipe du C.N.A. grâce à Madame Chantal Kircher, doyen de l'U.F.R. Lettres, Arts et Sciences Humaines, et à Monsieur Pierre Carréga, doyen de l'U.F.R. Espaces et Cultures, que nous remercions vivement pour leur soutien sans réserve. Nos remerciements s'adressent aussi à tous les organismes et institutions, cités par ailleurs, qui ont apporté leur concours matériel à la réussite de ce beau colloque dont les participants ont bien voulu souligner la qualité de l'organisation et la chaleur de l'accueil.

4Le 7e colloque international du C.N.A. devrait se tenir en 2003 à Nice ou dans un pays francophone sur le thème du lecteur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Louis Brau, « Avant-propos », Cahiers de Narratologie [En ligne], 10.1 | 2001, mis en ligne le 13 octobre 2014, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://narratologie.revues.org/6907

Haut de page

Auteur

Jean-Louis Brau

Le Directeur du C.N.A. (Centre de Narratologie Appliquée)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page